Que reste-t-il, lorsque l'on a aimé les Primitifs Flamands, les Maîtres de la Renaissance; lorsque l'on a suivi les Impressionnistes, désertant leurs ateliers, et Van Gogh sous le soleil fou, que l'on a assisté au dynamitage de l'Art par l'inégalable Pablo, que l'on a rêvé devant Balthus et frissonné sous les vertiges de Bacon ?

Sous le vaste fleuve des images qui peuplent nos bibliothèques, s'affichent dans nos musées et sont déversées par la télévision et le net, que peut proposer le peintre d'aujourd'hui ?

Ni pseudo génie, ni tâcheron servile, ayant avec passion et humilité, appris et pratiqué le métier qu'il a choisi, il donnera à voir, à travers le prisme de sa personnalité, des objets dont le fond et la forme seront l'expression exigeante de l'émotion et de la beauté, laquelle est protéiforme et possède la vertu de se recréer sans limites.

Yves Dejardin
Né en 1939
Ecole des Beaux Arts de Marseille
Ecole Nationale des Métiers d'Art, Paris
Maître Verrier